Communication

En politique, les activités de communication sont de trois ordres : la communication politique – au sens strict – définit la communication de l’homme ou de la femme politique, principalement dans une logique de conquête du pouvoir ; la communication publique – forme de communication politique au sens plus large – décrit la communication des personnalités politiques lorsqu’elles sont au pouvoir ; enfin, la communication institutionnelle se rapporte à la communication des administrations publiques, productrices de service public, d’investissements publics et de normes collectives.

Cette distinction, proposée par Philippe J. MAAREK, dans son ouvrage de référence « Communication & marketing de l’homme politique », est particulièrement éclairante pour mesurer les différentes vocations de la communication, employée à des fins politiques. En pratique, ces trois dimensions s’entrecroisent en grande partie, de sorte que la communication d’une administration publique doit répondre à celle d’un élu (ou d’un groupe d’élus), qui était – et sera probablement encore – un candidat en campagne.

Communication politique »

Médias & Relations presse »

3.2.3 Médias & Relations presse

Communication 2.0 »

Outils de communication »

Communication pré-électorale »