Génération 2040 : le manifeste de « Cartes sur table »

couvertureLe think tank « Cartes sur Table » publie aujourd’hui, jeudi 22 septembre 2016, son manifeste, en vue de l’élection présidentielle de 2017. Il propose à chacun des candidats de s’exprimer sur les différentes propositions que le think tank a élaborées, et publiera leurs réponses sur leur site. Il s’agit là d’un travail de prospective, proposant une vision de ce que ses auteurs imaginent de la France d’ici une quinzaine d’année.

Europe politique, finance participative, société de l’innovation constitue les principaux piliers de l’approche de « Cartes sur table » pour imaginer la France d’après-demain. A la recherche d’un renouveau démocratique, le think tank propose quatre révolutions : démocratique, d’abord, mais également sur l’emploi, la transition écologique et le vivre-ensemble. Parmi leurs propositions :

  • Ouvrir un droit au temps partiel citoyen ;
  • Réformer la Constitution pour que les députés soient élus par binôme paritaire dans chaque circonscription afin de s’assurer qu’ils siègent à l’Assemblée et sillonnent le territoire à temps plein ;
  • Créer des communautés énergétiques locales mettant en relation directe producteurs et consommateurs et assurant en temps réel leur approvisionnement en fonction de leurs seuls besoins ;
  • Mettre en place une plateforme européenne decrowdfunding pour assurer le financement de la création et du patrimoine culturels par le mécénat populaire ».

A l’origine de ce manifeste, Agathe Cagé (voir notre interview demain), co-fondatrice et présidente du think tank Cartes sur table. Ancienne élève de l’école normale supérieure et de l’école nationale d’administration, diplômée en science politique, droit public et finances publiques, elle réfléchit notamment à la construction d’un nouveau modèle démocratique, à la place et au rôle de la jeunesse dans la sphère publique, et aux conditions du renouvellement du débat d’idées. Elle est accompagnée dans ce projet par Grégoire Potton, juriste et militant associatif et politique.

En filigrane de cet engagement tous azimuts pour construire la France de 2040, c’est d’abord « une responsabilité » que se donnent les auteurs, et par extension, qu’ils donnent à leur génération, en particulier celle des trentenaires, pour «  construire une société différente pour demain et sortir enfin du marasme social, économique et démocratique. »

En savoir plus sur Génération 2040. Manifeste des candidats à la Présidence de la République

5.00 avg. rating (92% score) - 1 vote

Ecrire un commentaire